La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
29
Nov
2016

Campagne Ruban rouge 2016

Le Service de Santé affective sexuelle et de réduction des Risques de la Province de Namur décentralise la campagne de prévention initiée par la Plate-Forme Prévention Sida (Bruxelles).

Cette campagne met l’accent – non sans humour – sur le fait qu’en vivant avec une personne séropositive, on prend surtout le risque d’être amoureux, d’avoir de merveilleux enfants, de vieillir ensemble, ou encore, tout simplement, de prendre son pied ! En d’autres mots, rejeter une personne parce qu’elle vit avec le VIH c’est se priver d’une belle rencontre!

C’est un message qui invite à porter un autre regard sur les personnes vivant avec le VIH tout en informant sur les progrès des traitements capables aujourd’hui, lorsqu’ils sont bien pris, de réduire presque à néant la transmission du VIH au/à la partenaire d’une personne séropositive.

Les objectifs de la campagne sont :

  • Amener le public à mieux accepter la séropositivité et en donner une image plus positive.
  • Informer le public sur les notions de prévention combinée et de charge virale indétectable.
  • Expliquer que l’on peut avoir une vie affective et sexuelle avec une personne vivant avec le VIH qui suit un traitement , qui le prend correctement et régulièrement, qui à un suivi médical régulier et qui a une charge virale indétectable depuis au moins 6 mois, avec un risque de contamination qui a disparu.
  • Amener le public à intégrer sans crainte les personnes vivant avec le VIH dans la vie de tous les jours. -Donner de l’information sur la prévention combinée aux personnes vivant avec le VIH tout en leur adressant un message de soutien et de solidarité.
Lancée à l’occasion de la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida du 1er décembre, cette campagne répond au besoin de lutter encore et toujours contre les préjugés relatifs à la séropositivité et les manifestations injustifiées de rejet et d’exclusion dont sont victimes les personnes vivant avec le VIH. Même les personnes qui se veulent tolérantes par rapport à la séropositivité peuvent avoir des réactions d’exclusion par crainte d’une infection. A la base de ces préjugés et réactions il y a un manque d’information sur les modes de transmission en général et, plus précisément aujourd’hui, un manque d’information concernant le concept de prévention combinée et son implication en termes de charge virale indétectable.

Cette campagne s’inscrit très logiquement dans le prolongement de la campagne menée durant l’été passé, «Préservatif, dépistage, traitements: les bons réflexes pour se protéger du sida et des IST», et poursuit le processus d’information sur la prévention combinée et la notion de charge virale indétectable lancé lors de cette campagne.

La lutte contre la discrimination à l’égard des personnes séropositives joue également un rôle important en matière de prévention, favorisant le dépistage précoce après une prise de risque et la prise en charge médicale rapide en cas de résultat positif.

Pour bénéficier de ces supports , n'hésitez pas à contacter notre service au 081/77 68 20 Ils seront également disponible au Centre de Ressources documentaires de la Province de Namur (Campus provincial: rue Henri Blès, 188-190 - 5000 Namur) à partir du 29 novembre 2016.

Découvrez aussi toutes les affiches de la Campagne Ruban rouge 2016 ci-dessous.


 

Partagez :