La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
01
Oct
2015

Action Radon 2015: Un ennemi dans votre maison?

Du Jeudi 1 octobre 2015 au 31 janvier 2016
Dans toute la province de Namur
 
L’Action Radon 2015 débute ce jeudi 1er octobre. Elle est organisée conjointement par l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN), les Provinces wallonnes via les Services d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI) et le Laboratoire d’études et de prévention des Pollutions Intérieures (LPI) ainsi que par la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI).
 
Les résultats de la campagne 2014 confirment que l’ensemble du territoire belge, et donc celui de la province de Namur, est concerné par la problématique du radon. Cette édition vise à sensibiliser à nouveau la population au dépistage du radon.
 
Via le site www.actionradon.be, il vous est possible de commander un détecteur qui vous sera fourni par le SAMI-Namur si vous résidez dans notre province.

 
Qu’est-ce que le radon ?
Inodore, incolore et insipide, le radon est un gaz naturellement présent dans les sols et les roches. Depuis le sous-sol, il peut s’infiltrer dans n’importe quel bâtiment par les fissures, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d’eau. Lorsqu’il est inhalé, il atteint les poumons et irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer. Après la cigarette, le radon est la deuxième cause de cancer du poumon dans notre pays. Le risque lié au radon est d’ailleurs nettement accru chez les fumeurs.
 
Des études récentes démontrent que le risque de cancer pulmonaire augmente déjà à partir d’une concentration en radon de 100 Bq/m³ dans l’air ambiant. En province de Namur, lors de l’Action Radon 2014, plus d’une détection sur deux dépassait cette valeur. Celle-ci est proposée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme niveau-cible à ne pas dépasser. À partir de cette concentration, il est recommandé d’améliorer le renouvellement d’air dans l’habitation.
 
Comment détecter le radon ?
Un simple test suffit ! Utiliser un détecteur est le seul moyen de savoir si l’on est exposé au radon.
Ce détecteur doit idéalement être placé dans la pièce du rez-de-chaussée la plus fréquentée (le plus souvent une chambre à coucher ou le salon). La mesure s’effectue pendant trois mois, au terme desquels le détecteur doit être renvoyé pour analyse.
 
Du 1er octobre 2015 au 31 janvier 2016, tout citoyen belge peut commander un détecteur de radon via le site web www.actionradon.be. Le coût du détecteur (analyse comprise et aide éventuelle à la remédiation) est de 20 .

 
Comment éliminer le radon ?
En fonction du résultat de la détection, des conseils appropriés vous seront fournis. Ceux-ci peuvent, par exemple, consister en une amélioration de la ventilation, méthode la plus simple et souvent la plus efficace pour se préserver du radon.
 
Lorsque la concentration en radon est trop élevée, les partenaires de la campagne accompagnent le propriétaire dans les actions de remédiation à envisager.
 
La Province aux côtés de ses citoyens !  Le 28 novembre 2015, la Province de Namur organisera une matinée de sensibilisation sur le radon ; chacun pourra se documenter auprès de l’équipe «SAMI» (Service d’analyse des milieux intérieurs. De plus il sera possible d’acquérir un détecteur au prix de 20€. Le stand sera ouvert de 9 à 12h dans la cour latérale du Palais provincial située rue du Collège n°49 à Namur.
 
Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter le SAMI de Namur
tel: +32 (0) 81 776 714 - mail: sami@province.namur.be -
h
ttps://www.province.namur.be/habitat_sain
 

Partagez :