La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Adresse
Parc Industriel de Namur-Sud-Naninne
Rue des Phlox, 20
5100 Naninne
E-mail
Téléphone
081 776 716
Responsable
Françoise Dury - contact : Joëlle Labye

Catalogue collectif

Catalogue collectif namurois

En conformité avec le décret sur le développement de la lecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Province de Namur ouvre le catalogue de sa bibliothèque centrale (futur opérateur d’appui) aux données de toutes les bibliothèques locales du territoire provincial et équipe chacune d’elles du logiciel commun, V-Sm@rt. L’une après l’autre, les bibliothèques locales voient les données concernant leurs ressources documentaires et leurs opérations de prêt s’intégrer au Catalogue collectif namurois en ligne. Le grand chantier de transfert des données de toutes les bibliothèques locales qui le souhaitent devrait s’achever fin 2016 mais d’ores et déjà certains catalogues locaux ont été intégrés.

Pour les usagers 

L’usager, qu’il soit installé dans l’une des bibliothèques du réseau ou devant son écran personnel, a accès au Catalogue collectif namurois qui le renseigne sur les richesses contenues dans toutes les bibliothèques publiques adhérentes de la province de Namur.

En une seule requête, il peut localiser le document convoité et connaître sa disponibilité en temps réel (prêtable ou consultable sur place, en rayon ou en prêt chez un autre lecteur…). S’il le souhaite, il peut ensuite le réserver et aller le chercher ou bien le commander en prêt inter-bibliothèques pour qu’il soit acheminé à son intention à la bibliothèque de son choix.

Il peut également consulter son compte en ligne pour se souvenir des ouvrages qu’il a en prêt et de leur date de retour exigée.

Pour les bibliothécaires 

La consultation du Catalogue collectif namurois permet au bibliothécaire de connaître les ressources des bibliothèques de sa région et, en fonction de cela, de choisir d’acheter ou non le même ouvrage. C’est ce que l’on appelle la politique d’acquisition concertée. Il en est de même quand il s’agit de se débarrasser d’ouvrages anciens qui peuvent garder un intérêt restreint : savoir que la bibliothèque voisine les possède ou non peut encourager à s’en délester ou non.

Lorsque les nouveaux livres arrivent, le bibliothécaire doit encoder la fiche descriptive de chaque ouvrage selon des normes internationales précises ; c’est ce que dans son jargon il appelle « rédiger la notice catalographique ». Si un autre bibliothécaire du réseau a déjà encodé l’ouvrage dans le catalogue collectif namurois, il lui suffit d’accrocher son propre exemplaire à la notice déjà rédigée, une façon de dire « je l’ai aussi ». Ainsi, un partage naturel du travail s’instaure et les tâches souvent considérées comme fastidieuses sont mutualisées, ce qui libère du temps au bibliothécaire.
 

Partagez :