La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
24
Fév
2017

Conseil provincial du 24 février 2017

Les membres du Conseil provincial se sont réunis ce vendredi. Une vingtaine de points étaient soumis à leur examen et, parmi eux, un nouvel appel à projets axé sur les commémorations 14-18, une importante subvention allouée au centre culturel de Gembloux et le renouvellement du plan de gestion de la régie provinciale «Château de Namur». Un nouveau conseiller a prêté serment à cette occasion, Freddy Cabaraux (photo) remplace désormais Eddy Fontaine, appelé à siéger à l'assemblée wallonne.
 
Un nouvel appel à projets dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre
 
Le Conseil provincial a décidé de lancer un nouvel appel à projets dans le cadre des commémorations 14-18 – le troisième du genre depuis 2013. Vingt mille euros ont été dégagés à cet effet.
 
Ce nouvel appel à projets prend place parce que les actions et autres manifestations destinées à marquer le centième anniversaire de la fin de la Grande Guerre devraient atteindre leur paroxysme en 2018. Aux quatre coins du territoire provincial, expositions, spectacles, conférences, activités pédagogiques se préparent déjà et la Province de Namur entend les soutenir.
 
Concrètement, les projets devront aborder les thématiques de la reconstruction ou des transformations sociales résultant de la Première Guerre mondiale, principalement dans les domaines des soins de santé, de l’aide à l’enfance ou des droits des femmes.
 
Il peut aussi s’agir de l’édition d’une publication, de l’organisation d’une conférence, de la sauvegarde de documents, de la mise sur pied d’une animation de sensibilisation… Bref, des projets ayant pour objectif la transmission de témoignages ou de connaissances et revêtant une dimension pérenne ou pédagogique. Au-delà de leur dimension mémorielle, ces projets devront faire montre de l'ambition de développer un esprit critique – en particulier du jeune public – et d’encourager l’implication citoyenne.
À titre d’exemple, les appels à projets précédents ont permis de soutenir plusieurs publications parmi lesquelles on trouve l’ouvrage Spontin – De sang et de feu, la mise sur pied à Ciney de l’exposition didactique Échos de la Grande Guerre et la tenue de l’opération Sans casque et sans arme, à Fosses-la-Ville, une marche citoyenne qui s’était clôturée par un rassemblement avec conteurs au cimetière militaire français de la Belle Motte… Site qui, pour rappel, est repris (ainsi que l’enclos des fusillés à Tamines) sur la liste des 139 sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale belges et français pour lesquels une demande de reconnaissance au Patrimoine mondial de l’Unesco récemment été rentrée. Un dossier dans lequel la Province de Namur – tout comme d’autres – a apporté sa pierre à l’édifice.
Nul doute que de belles initiatives verront encore le jour en province de Namur et seront aidées dans le cadre de cet appel à projets. Des projets qui sont à déposer d’ici le 30 juin 2017, par courrier à l’attention du directeur général, Valéry Zuinen (Province de Namur, place Saint-Aubain 2 à 5000 Namur). Le règlement complet et le formulaire de demande sont disponibles sur le site www.province.namur.be.
 
Les visées pédagogique et formative du Château de Namur réaffirmées dans le cadre du renouvellement du plan de gestion de l’établissement
 
Le renouvellement du plan de gestion de la régie provinciale «Château de Namur» a été approuvé par le Conseil provincial. Par cette décision, l’établissement se voit conforté dans son rôle d’hôtel-restaurant d’application. Une école d’application de haut niveau où les jeunes étudiants au sein tant de l’école hôtelière, pour le niveau secondaire, que de la haute école (et plus précisément du bachelier en gestion hôtelière), pour le niveau supérieur, peuvent parfaire leur formation de la manière la plus adéquate qui soit. Au Château de Namur, ils sont plongés dans un environnement de travail concret et complet. Ils ont ainsi l’occasion d’exercer les différentes facettes d’un métier beau, mais exigeant, dans un établissement qui propose un produit hôtelier complet – hôtel-restaurant, bar ainsi que salles de conférences et de banquets. Un établissement qui permet aussi aux futurs gestionnaires de vivre au jour le jour l’activité d’un produit hôtelier dans un environnement économique concurrentiel réel.
Il lui revient d’établir des passerelles pédagogiques avec les structures d’enseignement provinciales en vue de développer un pôle d’excellence dans le domaine de la formation en hôtellerie-restauration. Le directeur du château est ainsi tenu d’assumer des charges de cours afin de transmettre aux élèves ou aux étudiants son expertise de terrain.
Enfin, le Château de Namur est aussi tenu de prendre part aux projets développés par la Province de Namur en matière de gestion administrative, de gestion environnementale et de développement durable.
 
Coup de pouce au centre culturel de Gembloux
 
En mars 2014, le Conseil provincial approuvait un règlement relatif à l’octroi de subsides pour des investissements en matière d’infrastructure ou de gros équipements à tous les centres culturels locaux et régionaux de son territoire. Ils sont au nombre de 20. Un montant global annuel de 600 000 € y était affecté et ce pour toute la durée de la législature. Soit un investissement total, sur cinq ans, de 3 millions d’euros, chaque centre culturel recevant une aide de 150 000 €.
Jusqu’ici, neuf centres culturels ont déjà bénéficié de l’appui provincial : Andenne, Beauraing, Ciney, Doische, Sambreville, Dinant, Namur, Rochefort et Éghezée. C’est à présent au tour de celui de Gembloux de voir sa demande approuvée par le Conseil provincial.  
L’ASBL Centre culturel «Au cinéma royal » de Gembloux a sollicité la Province pour une subvention en équipement destinée à l’implantation d’un nouveau grill technique au-dessus de la scène de la salle de spectacles, de projections cinématographiques et de conférences. Une réalisation qui s’intègre à la fois dans le cadre de l’extension du centre culturel et dans sa rénovation globale.
On rappellera aussi que, conformément à la demande de la Commune de Gembloux, la Province de Namur était intervenue, dans le cadre de la première phase des partenariats, dans l’acquisition de la maison attenante au cinéma royal, en vue précisément de l’extension du centre culturel. Une aide de 66 115 € avait été affectée à ce projet. La Province de Namur a par ailleurs procédé à la numérisation du centre culturel de Gembloux, en vue d’y maintenir une activité cinéma de qualité.
 

Partagez :
+
Evénements à venir