La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Adresse
Chaussée de Charleroi, 85 - 5000 Namur
E-mail
Téléphone
081 77 54 25
Responsable
Elisabeth Jérôme
Liens utiles

Energie

Après les déplacements (domicile-travail, domicile-école, missions), les consommations de gaz, d'électricité et d’eau représentent le deuxième poste le plus important en termes d'émissions de gaz à effet de serre (GES) de l'Institution (soit 28% du total).

Soucieuse de réduire son empreinte environnementale, la Province de Namur mène des actions afin de diminuer les consommations énergétiques (gaz, mazout, électricité et eau) au sein de ses différents services.

Les projets mis en place

1. Comptabilité énergétique et Gestion Technique Centralisée

En 2007, une Cellule Energie est créée au sein du Service Technique du Patrimoine Immobilier. Sa première mission a été d’installer une comptabilité énergétique dans les bâtiments les plus énergivores de la Province car on ne sait pas gérer ce qu’on ne connaît pas ! Dans un second temps, une Gestion Technique Centralisée (GTC) a été développée, pour un suivi et un pilotage à distance des installations.

Associées à des remplacements de chaudières et de vitrages, l’installation d’une comptabilité énergétique et l’implantation d’une GTC a permis de dégager des économies d'énergies relativement importantes (par exemple, une réduction de la consommation en gaz naturel de ± 25%).

Besoin d’informations ?
Eric PIERARD | Agent technique - Service Technique Provincial – Service Technique du Patrimoine Immobilier - Bureau d'étude | Rempart de la Vierge, 2/1 - 5000 Namur | eric.pierard@province.namur.be | Tél. : +32(0)81/775 419)


2. EcoTeams

En complément du travail mené par la Cellule Energie du Service Technique du Patrimoine Immobilier, la Cellule Environnement met en place et anime des EcoTeams pour amener les travailleurs à choisir volontairement et librement des comportements favorables à l’environnement et plus particulièrement en ce qui concerne l’utilisation rationnelle de l'énergie.

L’action se déroule avec l’appui d’un animateur membre de l’administration formé et/ou animateur externe et repose sur des techniques d’autonomisation. L’animateur apporte au groupe des informations générales sur les différentes problématiques soulevées (énergie, papier, eau, etc.). Pour chaque thématique, un ou deux « préparateurs » récoltent les données spécifiques à l’Institution. Ensuite, les membres de l’EcoTeam fixent des objectifs et proposent des actions concrètes destinées à favoriser des comportements plus respectueux de l’environnement. Ces actions sont directement portées et implémentées par les membres de l’EcoTeam, l’animateur se contentant de jouer un rôle de catalyseur. Ces techniques encouragent les travailleurs à donner le meilleur d’eux-mêmes et à s’entraider pour permettre à l’équipe de réussir. Le processus favorise la créativité, la collaboration, l’enthousiasme et la production de résultats concrets en faveur de l’environnement. C’est la combinaison de ces différents éléments qui crée les conditions favorables à des changements d’attitudes et de comportements.

Une première opération pilote a été menée sur un site provincial de 2010 à 2012. Cette expérience est actuellement en train de s’étendre à d'autres sites provinciaux.
 

Partagez :