La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Partenariat

Un ciné de proximité ? C'est possible et à Gedinne on l'a prouvé. Depuis le 16 décembre 2011, le cinéma de Gedinne revit... La suite d'une belle aventure qui a débuté à une période antérieure à la Seconde Guerre mondiale et qui ne pouvait en aucun cas s’arrêter.

L’équipe de jeunes bénévoles qui avait repris la gestion de la salle au début des années 2000 a dû, faute de moyens, de films de qualité et en raison de l’état de la salle, mettre la clé sous le paillasson en 2009, alors qu’elle n’assurait finalement plus qu’une seule séance par semaine, le samedi soir, en dehors de quelques projections ponctuelles.
A suivi un temps de négociations avec la commune, particulièrement intéressée à relancer l’activité cinématographique dans des perspectives à la fois culturelles (programmation nationale, séances à thème), de développement durable (on réduit les déplacements de la population), sociales (renforcement de la cohésion sociale au travers d’une activité accessible à tous), touristiques (un plus pour les personnes qui effectuent des séjours plus ou moins longs dans l’entité et dans les communes voisines) et de développement économique (création d’emplois à terme).

Sous l’impulsion de la commune et sur ses budgets, une grande entreprise de rénovation du cinéma a dès lors été entreprise : suppression des faux plafonds, extension de la salle de projection, achat d’un nouveau projecteur, fabrication d’un nouvel écran, insonorisation…

Mais pour redémarrer l’activité de manière qualitative, tout cela ne suffisait pas. L’équipe de bénévoles est jeune et motivée, mais ses membres, âgés de 18 à 30 ans, ont aussi un grand nombre d’autres activités – études, famille, travail, amis… Aussi, dans le cadre de la convention qui a été signée à l’occasion de la réouverture de la salle, la Province s’est engagé à participer au salaire d’une personne engagée à mi-temps par l’ASBL Ciné Gedinne.

Par ailleurs, le cinéma se doit de proposer des films de qualité, en sortie nationale. Appel a été fait par l’ASBL à un passionné de petites salles – et qui en gère déjà plusieurs – qui a intégré Gedinne dans son réseau – plus de poids auprès des distributeurs pour obtenir de bons films dans des délais courts. Films qui seront alors projetés au Ciné Gedinne.

Depuis la réouverture, le cinéma a d'abord proposé dix séances par semaine avec trois films différents, de manière à fidéliser le public, mais aussi à découvrir le type de films qui marche le mieux, les jours de la semaine les plus porteurs et d’adapter, ensuite, l’offre à la demande. Aujourd'hui, une dizaine de films est à l'affiche. Plutôt chouette la programmation du cinéma de quartier...


 

Partagez :