La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
20
Juin
2016

Réunion du Conseil provincial du 17 juin

Les membres du Conseil provincial se sont réunis ce vendredi 17 juin 2016.  Ci-dessous quelques-uns des points sur lesquels ils se sont penchés…
 
Nouveau pas vers la création d’un dispatching provincial commun des secours
 
Le sujet avait déjà été abordé lors de la séance précédente (le 26 mai). Le Conseil provincial a, ce jour, franchi un nouveau pas vers la concrétisation du projet. Il a marqué son accord sur la politique provinciale en matière de sécurité civile et donc la participation provinciale à la création d’un dispatching commun. La Province de Namur apparaît au rang de partenaire de cette structure qui permettra une meilleure coordination des départs des secours entre les trois zones au bénéfice de l'efficacité d'intervention des services de secours.
  
Pour rappel, ce dispatching provincial des secours serait amené à partager les locaux du 112, le long de la N4 à Jambes.
 
La convention de collaboration avec les trois zones de secours qui viendra finaliser le partenariat pour la mise en place de cet outil prévoit que, à partir de 2017 (et jusqu’au moins 2024), la Province interviendra dans les premiers frais d’installation. Elle mettra du personnel à disposition de la structure (un assistant opérationnel et un secrétaire). Elle participera également  aux frais d’abonnement et de fonctionnement. 
 
Ce projet pourrait voir le jour à l’automne 2016, sous forme d'une plate-forme partagée. L'harmonisation des procédures opérationnelles est prévue pour 2017 en vue d'une intégration progressive en 2018 au plus tard.
 
Entretien extraordinaire des cours d’eau de 2e catégorie
 
Dans le cadre de sa politique environnementale, – et plus spécifiquement de prévention des  inondations - la Province de Namur fera procéder à des travaux d’entretien extraordinaire des cours d’eau de 2e catégorie. Concrètement, il sera procédé :
 

  • au curage superficiel et à l’abattage d’arbres sur une portion de plusieurs cours d’eau : le Tronquoy à Mozet et à Wierde, le ruisseau d’Ossogne à Ossogne, le Treko à Vitrival, le ruisseau des Marbins à Pontaury et le ruisseau d’Heure à Heure.
  • au curage avec remise sous profil et évacuation des déblais sur les 200 derniers mètres avant le voûtement du ruisseau d’Andenelle, à Andenelle – la partie du cours d’eau en question étant emmurée et revêtue d’un pavement.
  • à l’aménagement d’une zone de retenue (placement d’un limiteur) sur le Giraudiat en amont de Morialmé.     
 
Le coût est estimé à quelque 299 751 € pour l’ensemble des travaux.
 
Gros travaux en vue à l’école provinciale d’élevage et d’équitation de Gesves (EPEEG)
 
Ce ne sont pas moins de 610 500 € TVAC qui seront nécessaires pour la réalisation des travaux d’adaptation des toitures à entreprendre à l’EPEEG, selon le projet qui vient d’être déposé par la ScPRL Losange Architecte des Isnes, désignée par le Collège provincial pour cette mission en décembre 2013.
 
Un grand nombre de bâtiments est concerné, dont l’une des écuries, une très ancienne construction en bois qu’il convient de démolir et de reconstruire.
 
En vue de permettre à l’école de poursuivre les activités, il a été décidé de différer les travaux concernant l’écurie d’une année. L’avis de marché - une adjudication ouverte avec tranches ferme (pour le remplacement des toitures) et conditionnelle (pour le volet écurie) – sera prochainement publié au bulletin des adjudications.
 
Une nouvelle chaufferie à l’école provinciale d’Agronomie et des Sciences de Ciney (Epasc)
 
Travaux en vue également à l’Epasc. Il a été décidé de procéder ay au renouvellement de la chaufferie et du système de distribution de chaleur du hall mécanique. Les chaudières actuelles, fonctionnant au fuel, seront remplacées par un ensemble de chaudières à condensation alimentées au gaz naturel. Le gain en rendement de combustion sera supérieur à 20 %. La distribution de chaleur dans les ateliers sera effectuée par des aérothermes gaz à condensations dont le rendement annoncé est estimé à 106 %.
 
L’ensemble de l’installation sera relié au système de gestion technique centralisée pilotée en interne, de manière à optimaliser les installations.
 
Le coût du projet est estimé à près de 137 000 €.
 
Subsides en faveur du sport et de la musique
 
Un certain nombre de subventions ont été accordées en faveur de festivals musicaux ayant lieu sur le sol provincial namurois. Un coup de pouce financier  ainsi été octroyé aux événements qui suivent :
 
  • Festival Beauraing is not Dead (Beauraing, 2 avril 2016)
  • Les Jardins ont des oreilles (Walcourt, 26 juin 2016)
  • Rock’n Roll Tonight Festival (Auvelais, les 8 et 9 juin 2016)
  • Rienne Tribute’s Festival (Gedinne, 14 août 2016)
  • Métal Méan Festival (Méan, le 20 août 2016)
  • Echoes of the Sun (Ciney, les 4 et 5 novembre 2016)
 
Côté sport, la Province de Namur a décidé d’appuyer l’action de l’ASBL Dinant moto club qui organise des épreuves nationale de régularité en moto d’«enduros» en Wallonie (Mettet, le 10 avril, et Dinant, le 28 août). Le soutien provincial permet de financer le poste «Croix- Rouge» des manifestations.
 
Renouvellement des conventions et contrats de gestion
 
Le contrat de gestion qui lie la Province de Namur et l’ASBL Groupe d’animation de la Basse-Sambre (Gabs) a été renouvelé pour une période de trois ans. Le soutien de la Province à l’association (d’un montant annuel  de 51 000 €) a pour objet l’accompagnement de l’ASBL RéBBus (réseau Bébébus). Il s’agit concrètement du déploiement sur le territoire provincial de haltes-garderies itinérantes pour les enfants de 0 à 3 ans. Cette démarche va de pair avec une autre visant le soutien et l’accompagnement des parents, via la mise en place d’ateliers, de groupes de partage et d’un coaching collectif dans un objectif de cohésion sociale et de réinsertion socioprofessionnelle.
 
Le renouvellement du contrat de gestion portant sur la période 2016-2018 a est également établi avec l’ASBL Centre local de promotion de la santé de Namur (CLPS). L’association est, depuis sa création, soutenue par la Province de Namur et remplit une série de missions en étroite collaboration avec les services provinciaux de la Santé publique et des Affaires sociales et sanitaires : initiation/collaboration à la mise en œuvre de projets/programmes de promotion santé (formation, travail en réseau, échange de pratiques…), appui méthodologique, Salon des outils pédagogiques…
 
Signée en 2013 pour une durée de 15 ans, la convention liant la Province de Namur et la société archéologique de Namur a été résiliée et une nouvelle convention a vu le jour, suite aux récents changements intervenus dans les organigrammes de l’association et du musée des Arts anciens du Namurois.
 
Axée sur l’enseignement et la recherche dans le domaine de l’agronomie, la collaboration entre l’ASBL Association wallonne de l’élevage (Awe) et la Province de Namur se poursuit. La convention liant les deux instances a été reconduite et les missions de l’Awe auprès, plus spécifiquement, de l’Office provincial agricole, de la Haute École de la Province de Namur et de l’école provinciale d’agronomie et des sciences de Ciney ont même été intensifiées. Elle porte notamment sur l’accueil de groupes scolaires, l’organisation de formations pratiques (dans les filières ovine, porcine, caprine et volailles), la mise en place conjointe de formations continuées pour les milieux professionnels ou encore l’organisation de journées pédagogiques destinées aux professeurs.
 

Partagez :
+
Evénements à venir