La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
06
Oct
2017

Il travaille à la Province de Namur... Il sera expert

Il s’était envolé il y a deux ans pour Sao Paulo pour participer au mondial des métiers. Et repart bientôt pour Abu Dhabi. Mais plus en tant que compétiteur, non. Pour cette édition 2017 de Worldskills, Julien Darmont a revêtu un costume d’observateur. Le jeune homme, employé à l’imprimerie provinciale, est en effet amené à devenir l’un des experts de Worldskills Belgium. Dans le domaine qui est le sien, of course. Et il s’agit là d’une véritable tradition familiale. Car chez les Darmont, on travaille dans le secteur de l’imprimerie de père en fils… depuis quatre générations.
 
Julien, aujourd’hui 24 ans, baigne dans le milieu depuis son plus jeune âge. Il se dit même qu’il parcourait déjà les allées de l’entreprise familiale en trotteur. Il était donc fort peu probable de le voir se tourner vers autre chose que l’imprimerie. Même plus : impensable ! De son propre aveu, le jeune homme reconnaît d’ailleurs n’avoir jamais envisagé d’embrasser une autre carrière que la sienne. Ce n’était peut-être pas inscrit dans ses gènes, mais en tout cas, d’aussi loin qu’il s’en souvienne, l’idée de travailler dans le domaine de l’impression a toujours été en lui.

C’est ainsi qu’il intègre l’Iata en troisième année, pour un parcours de formation industrie graphique qui durera quatre ans. Une formation très globale où on apprend un peu tout ce qui touche à l’imprimerie : le graphisme, mais aussi le prépresse et, ce qui aujourd’hui constitue son quotidien, tout ce qui est presse offset.  
Aujourd’hui, Julien Darmont travaille à l’imprimerie de la Province de Namur, tout comme son père Olivier.

Il se prépare à rejoindre les rangs des experts de Worldskills Belgium. Le troisième que compte la Province de Namur. Car dans cette belle brochette de pros, on retrouve Cédric Vandervaeren en hôtel/réception et Dominique Bal, en service en salle.

Pour mémoire, Dominique Bal est le coach de Clément Jacqmain, diplômé de l’école hôtelière provinciale, qui défendra les couleurs belges à Abu Dhabi. À ses côtés, Mélanie Pironnet, élève à l’école secondaire provinciale d’Andenne, et un autre Namurois, Lionel Van Royen. C’est sur eux que reposent nos espoirs en coiffure et en cuisine. On croise les doigts !
 

Partagez :