La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
02
Fév
2018

Gestion supracommunale des cours d’eau

Sitôt dit. Sitôt mis en œuvre. Ou presque. L’an dernier, une majorité d’édiles locaux réunis au sein du forum des communes prenait une décision révolutionnaire : celle de confier progressivement à la Province la gestion des quelque 800 kilomètres de cours d’eau non navigables de troisième catégorie - dont l’entretien leur incombe légalement.

Deux mois plus tard, le conseil provincial adoptait une résolution visant à reconnaître cette aide comme étant d’intérêt provincial. Dans la foulée, trente-trois conventions étaient signées. Et une première série de communes (Beauraing, Ciney, Couvin, Fernelmont, Gembloux, et Mettet) recevaient la visite de fonctionnaires provinciaux pour baliser le travail. Les marchés ont été attribués et les travaux vont donc pouvoir commencer.

Pour 2018, une nouvelle enveloppe de 150 000 € a été dégagée et les agents du service technique provincial se rendront dans six nouvelles communes : Dinant, Hamois, Hastière, Houyet, La Bruyère et Somme-Leuze.

Côté moyens, il faut souligner que cette enveloppe annuelle est cumulable. En clair, le budget consacré à l’entretien des cours d’eau non navigables de 3e catégorie sera augmenté de 150 000 € chaque année. On avait une somme de 150 000 € en 2017 pour les six communes pilotes. On a donc un total de 300 000 € pour ces 6 communes et les 6 suivantes, et ainsi de suite.

On rappelle que seul l’entretien ordinaire des cours d’eau (et donc l’enlèvement de ce qui entrave son cours normal) est couvert. Ce qui n’est déjà pas mal !
 
 

Partagez :
+
Evénements à venir