La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
28
Juin
2018

Une Maison de l'Adolescent à Namur

Ce 27 juin 2018, l'institution provinciale accueillait symboliquement, au cœur de ses instances décisionnelles, la présentation de l'étude de faisabilité d'une Maison de l'Adolescent, en présence d'une trentaine de partenaires d'ores et déjà impliqués dans le comité d'accompagnement de cette étude animée et coordonnée par l'AMO Passages (secteur "jeunesse", de l'aide à la jeunesse (AMO), CPAS de Namur, l'ISP (FOREM), plannings familiaux, services de santé mentale de la Province, Infor jeunes, PMS-PSE, Conseil d'Arrondissement d'Aide à la Jeunesse de Namur et celui de Dinant, Service d'Aide à la Jeunesse, Réseau KIRIKOU, Service droit des jeunes...).

Cet évènement a été rehaussé par la présence de Monsieur Philippon Toussaint, représentant du Cabinet du Ministre Madrane de l'aide à la jeunesse, et de Madame Geneviève Lazaron-Dessambre, Députée provinciale en charge de l'action sociale, qui ont fait confiance à l'institution provinciale, à son administration et à l'AMO Passages pour relever ensemble le défi de la création d'une MADO sur le territoire namurois! La MADO, c'est une porte que peut pousser tout jeune de 11 à 25 ans, de manière inconditionnelle, anonymisée, gratuite, sans contrainte, sans mandat, pour y déposer questions, préoccupations, problèmes ou envies de devenir ;)...

Un éducateur spécialisé accueille le jeune, dresse avec lui son bilan situationnel et le réoriente vers le ou les services de première ligne adéquats. Des services de prises en charge spécifiques conventionnés avec la MADO peuvent assurer une permanence au sein de la MADO ou recevoir le jeune dans leurs propres locaux. Une phase test est planifiée de septembre à décembre 2018, dans les locaux de la rue de l'Armée Grouchy 20 b à Namur.

Prochain objectif poursuivi... recevoir l'agrément pour transposer ce dispositif, selon les réalités du terrain et les besoins observés, vers le sud de la province!

Partagez :