La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
21
Juin
2019

Conseil provincial du 21 juin

Comptes et bilan 2018
Le conseil provincial a approuvé les comptes et bilan 2018 qui seront soumis à la tutelle. Pour la 2e année consécutive, le compte se clôture avec un solde positif. Le compte 2018 présente un résultat budgétaire de quelque 13,1 millions et un résultat comptable de plus de 19,3 millions. Le contrôle budgétaire ex-post témoigne d’un très bon niveau de mise en œuvre des politiques provinciales, tant en recettes qu’en dépenses.  Les recommandations émises par l’organe de contrôle (la Cour des comptes) sont suivies et contribuent à améliorer les processus budgétaires. On peut donc constater que les finances provinciales se portent bien, grâce à une saine gestion.  
Le bilan présente un total de  258 255 904,12 €.
Le conseil provincial a par ailleurs arrêté les comptes de la régie «Château de Namur». Cette dernière présente un bilan pour le moins bon avec un bénéfice de 80 591,48 € au 31 décembre 2018 (contre 36 983,29 € un an plus tôt, ce qui constituait déjà un beau bilan compte tenu de la fermeture des chambres durant 2 mois  pour travaux). Cette somme sera affectée au fonds de réserve de la régie, fonds destiné à limiter la charge d’emprunts ou le recours à des emprunts futurs.
 
Subsides
 
Une série de subsides ont également été attribués à l’occasion de cette séance du conseil provincial dans le cadre de l’organisation de projets divers. C’est le cas du triathlon Xterra Belgium, quatrième du nom, qui s’est tenu à Namur ces 8 et 9 juin (ASBL XTerra) et, côté musical,  de la 12e édition du festival Beauraing is not dead  (ASBL Bind) qui a eu lieu les 12 et 13 avril 2019 et des concerts organisés tout au long de l’année par l’ASBL Jazz 9. Côté musical toujours, une aide est également apportée au Bear Rock Festival (ASBL Bear Rock Live) qui se déroulera le 28 juin à Andenne ainsi qu’à l’événement Musique en campagne (ASBL centre culturel des Roches de Rochefort) qui, du 21 au 23  juin, offre concerts, expo photos et lecture de textes dans des lieux insolites. Bénéficient également d’un apport provincial les manifestations qui prendront place les 11 et 12 août à Oignies dans le cadre du triple anniversaire de l’ASBL Gascot et la 16e édition du festival de photos nature Aves (Natagora Aves) qui se tiendra du 19 au 22 septembre à Namur.  
Le conseil provincial a en outre décidé d’apporter un soutien à la réalisation d’un album mémoriel des soldats du fort de Saint Héribert (fondation privée Émile Legros) qui depuis cette année est le seul fort visitable de la position fortifiée de Namur.
 
Assemblées générales
 
Plusieurs assemblées générales ordinaires de structures auxquelles la Province de Namur est associée sont à venir. C’est le cas d’intercommunales (Inasep, Bep, Bep-Expansion économique, Bep-Environnement, Bep-Crématorium, Vivalia), d’ASBL (Spaf, Le Foyer cinacien, RéBBus), de sociétés de logement de service public (La Joie du foyer, La Cité des couteliers, Les logis andennais) et d’associations de pouvoirs publics (CHR Sambre et Meuse). Le conseil provincial a ainsi approuvé les points à l’ordre du jour de ces instances.
 
Au domaine provincial de Chevetogne (DVC°)
 
 
Une station pour les télécommunications mobiles - Le conseil provincial a octroyé à la SA Astrid (en charge du réseau de télécommunication des services de secours et de sécurité) une option de droit de superficie au DVC en vue d’y construire une station d’émission et de réception destinées aux télécommunications mobiles. Cela permettra d’améliorer les communications des intervenants de la sécurité sur cette partie du territoire namurois.
Un bail emphytéotique pour le centre équestre - Le conseil provincial a marqué son accord sur la conclusion d’un bail emphytéotique par lequel il octroie à l’ASBL Centre équestre au domaine provincial de Chevetogne un droit d’occupation pour une durée de 27 ans du manège implanté sur le site. Les modalités de partenariats ont été redéfinies, mais l’objectif reste le même à savoir, le développement d’activités équestres au DVC.
Concrètement, la Province de Namur via le DVC met à disposition de l’ASBL diverses infrastructures qui se sont développées au fil des ans (soit une piste à l’air libre, une petite piste d’apprentissage couverte, une piste couverte, des fenils, un hébergement d’une cinquantaine de lits, une conciergerie et un club-house). C’est reparti pour de nombreuses années de collaborations équestres.
 
 
 

Partagez :
+
Evénements à venir