La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
13
Jui
2020

On n'oublie pas son masque !

Une petite pique de rappel n’est jamais inutile. Au départ limité à quelques cas de figure – dont les transports en commun, le port du masque est devenu obligatoire dans toute une série d’endroits supplémentaires depuis le 11 juillet. Ainsi en a décidé le comité de concertation dans la cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.  
 
Depuis le 11 juillet, le port du masque est donc désormais obligatoire pour les plus de 12 ans dans les magasins et centres commerciaux... Mais pas que. Sont aussi concernés toute une série de lieux accessibles au public : des cinémas aux lieux de culte, en passant par les casinos et salles de jeux automatiques, les bâtiments de justice (pour les parties accessibles au public), mais encore les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les musées et encore les bibliothèques.  
 
Donc que vous alliez faire un tour au Delta ou visiter le musée Rops, n’oubliez pas votre masque sous peine de vous voir refuser l’entrée !   
 
Il convient de souligner que les citoyens qui ne respectent pas l’obligation de port du masque dans les situations précitées - sachant que la liste est toujours susceptible d’évoluer en fonction de la nécessité - s’exposent à une sanction pénale, comme prévu dans l’arrêté ministériel (à consulter ici). 
 
La liste en question est toujours susceptible d’évoluer en fonction des nécessités et que même s’il n’est pas obligatoire, le port du masque n’en est pas moins recommandé dans les autres situations.  
 
C’est pourquoi, pour des raisons de clarté et par mesure de prudence, la Province de Namur a décidé d’étendre la règle à tous les bâtiments provinciaux accueillant du public - indépendamment de l’activité exercée.

Rappelons que le port du masque de dispense en aucun cas du respect des autres gestes de précaution qui sont entrés dans notre quotidien : lavage régulier des mains, maintien d’une distance de sécurité de 1,5 mètre ou encore limitation des contacts rapprochés à 15 personnes par semaine. 
 
Pour nous et pour les autres : on n’oublie pas son masque et on le porte.  
 
 

Partagez :
+
Evénements à venir