La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
10
Sep
2020

Billet Santé du 10 septembre Journée mondiale de la prévention du suicide

Journée mondiale de la prévention du suicide

Depuis 2003, à l’initiative de l’Association Internationale pour la Prévention du Suicide (IASP) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le 10 septembre est la Journée mondiale de la prévention du suicide. Le thème retenu pour l’année 2016 par l’IASP était « Relier, Communiquer, Soutenir ». Chaque année, la journée mondiale de prévention du suicide permet d’attirer l’attention sur cette thématique et de rendre visible les actions de prévention. « En raison de la stigmatisation très répandue associée au suicide, la plupart des personnes qui envisagent de se suicider ne savent pas vers qui se tourner. Aborder ouvertement le sujet n’incite pas à se suicider. Au contraire, cela ouvre d’autres possibilités à la personne concernée, ou lui laisse le temps de revenir sur sa décision, ce qui peut éviter un suicide. »

En Wallonie, on dénombre, en moyenne (2009 — 2013), 772 décès par suicide par an, soit environ 2 personnes par jour ! Bien que le taux de décès par suicide soit stable en Wallonie, il reste élevé (22,33 décès par suicide pour 100 000 habitants) par rapport à nos voisins. Les décès par suicide représentent la 6ième cause de mortalité des Wallons.

La prévention du suicide peut être activée à différents niveaux et chacun a un rôle à jouer !

Relier
Nous pouvons tous, un jour, être confrontés à une situation dans laquelle nous nous sentons dans une impasse. Etre attentif à quelqu’un qui se sent isolé et renforcer la solidarité au sein de notre société peut permettre de (re)créer du lien autour des personnes en souffrance.

Communiquer
Il est primordial de briser les tabous et les mythes véhiculés à ce sujet pour que les personnes en souffrance puissent se confier et recevoir l’aide qui leur correspond. Un suicide arrive rarement sans signes avant-coureurs, c’est l’aboutissement d’un processus durant lequel la personne en difficulté cherche, en vain, des solutions pour mettre un terme à sa souffrance.

Soutenir
Nous pouvons tous réagir lorsqu’une personne nous confie avoir des idées suicidaires. Néanmoins, entreprendre une conversation sur les intentions suicidaires de quelqu’un ne sera jamais facile. Il est important de témoigner de l’empathie et d’offrir une écoute bienveillante à l’égard de cette personne. Ne restez pas seul, rappelez-vous et rappelez lui qu’il n’y a pas de honte à accepter l’aide d’un proche ou d’un professionnel de santé lorsque que l’on se sent démuni.

Plus d’informations ?
Téléchargez la brochure « Vous avez dit suicide ? » en cliquant ici.
Consultez le site internet www.info-suicide.be pour trouver des publications sur la thématique
ainsi que l’agenda des différentes activités de prévention du suicide en Wallonie.
https://www.province.namur.be/sante_mentale
dsp.santementale@province.namur.be
 

Partagez :