La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Adresse
Chaussée de Charleroi, 85 - 5000 Namur
E-mail
Téléphone
081 / 77 52 11
Responsable
Annalaura Vannuccini

Projet Interreg de Filière agroalimentaire durable transfrontalière : "Filière AD-T"

Grâce aux Fonds européen de Développement régional (FEDER), le programme Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen contribue à de nombreux projets pour le développement des relations économiques et sociales entre ces trois régions.

Pour plus d’informations sur les projets Interreg :  http://www.interreg-fwvl.eu

Le projet « Filière AD-T », pour le développement de la « Filière Agroalimentaire Durable Transfrontalière », s’inscrit dans cette optique d’accompagner les TPE/PME agroalimentaires, belges et françaises, dans leur projet de développement de l’autre côté de la frontière. En faveur de tous les maillons de la filière (producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs), le projet AD-T entend stimuler, dans une optique durable, la croissance de ces entreprises, leur compétitivité transfrontalière et la création d’emplois dans le secteur.

Pour ce faire, 19 opérateurs français, wallons et flamands proposent un dispositif d’accompagnement, complet et spécifique, qui repose sur 4 objectifs opérationnels, déclinés en 14 activités:

1. « Mettre en réseau les acteurs de la filière » pour favoriser les échanges et les relations d’affaire;

2. « Encourager la mobilisation vers une alimentation durable » auprès du consommateur afin de contribuer au développement économique des TPE/PME agroalimentaires de la zone;

3. « Promouvoir les savoir-faire agroalimentaires transfrontaliers » afin d’aider les entreprises de ce secteur à se faire connaître de part et d’autre de la frontière;

4. « Accompagner les TPE/PME au développement transfrontalier » à travers un encadrement individuel et collectif.

Durée du projet : du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2020

Zone couverte par le projet : l'ensemble de la zone frontalière franco-belge (voir carte ci-dessous)

Les missions et activités
Les services proposés aux différents publics cibles du projet reposent sur 4 axes opérationnels :

1."Mise en réseau des acteurs de la filière"

A travers de nombreuses rencontres, les acteurs de l'agroalimentaire vont pouvoir se rencontrer et mieux se connaître. En effet, qu'ils soient belges ou français, ils sont confrontés à des enjeux et des contraintes semblables. Lors de dîners tournants, speed dating ou encore dans le cadre d'un salon professionnel, les synergies envisageables entre les différents publics-cibles du projet sont nombreuses. Les activités organisées permettront la rencontre des producteurs entre eux, des producteurs et des restaurateurs (secteur HORECA, ...), des producteurs et des acheteurs de la grande distribution (GMS, ....), etc.

L'objectif est de susciter de nouvelles relations d'affaires durables, de nouveaux débouchés et ainsi contribuer à développer leurs activités de l'autre côté de la frontière.

Par ailleurs, ces rencontres permettront aux dirigeants des TPE/PME agroalimentaires d'échanger et de partager les bonnes pratiques en termes de production, transformation ou distribution.

Trois types de rencontres seront organisés :
- des rencontres interclubing sectorielles entre membres de business club existant dans la zone
- des rencontres (Business to Business) entre professionnels de l'agroalimentaire sur des thématiques communes  particulières
- des conventions d'affaires regroupant l'ensemble des professionnels et élus politiques touchés par le développement durable du secteur agroalimentaire au niveau transfrontalier.

A l'issue de ces actions et dans un climat de coopération et de confiance, ces acteurs formeront le réseau transfrontalier des entreprises agroalimentaires, qui se veut être une plateforme de networking, pouvant donner  naissance à de nouve aux projets.

2. "Encourager la mobilisation vers une alimentation durable"

Le consommateur joue également son rôle dans le développement de la filière.
Une étude sera réalisée auprès des consommateurs de la zone afin de recueillir leurs besoins et attentes en termes d'alimentation durable. Les salariés, les écoles et les familles seront également mobilisées par des initiatives et des défis alimentaires.

Ces résultats représenteront une source d'informations
- pour permettre aux acteurs de l’agroalimentaire de développer  leurs activités en totale adéquation avec les exigences du marché
- pour concevoir des outils pédagogiques pertinents à destination du grand public (sous forme d'une mallette pédagogique)

Lors de diverses actions de sensibilisation comme des expositions itinérantes ou encore une semaine annuelle consacrée à l’alimentation durable, il s'agira de mobiliser la population aux enjeux de cette thématique et à toutes les initiatives qui sont mises en œuvre en la matière sur le territoire transfrontalier.

Les produits de qualité sous les projecteurs, c'est tout le marché entier qui pourra profiter de cette valorisation et
observer une possible stimulation de la consommation.

3. "Promotion des savoir-faire agroalimentaires transfrontaliers"

Nos professionnels de l'agroalimentaire font preuve, au quotidien, de savoir-faire et d'expertise.

Cependant, la promotion de ces producteurs locaux semble s'arrêter à la frontière. C'est pourquoi, un service de veille
des producteurs de la zone sera régulièrement actualisé et accessible aux consommateurs qui souhaiteraient s'approvisionner en produits locaux de part et d'autre de la frontière.

Dans un souci d'exposition et de promotion,les foires et salons agroalimentaires d'envergure, peu accessibles aux petites et moyennes entreprises,représentent une opportunité de se faire connaître. Lors de visites organisées, les professionnels seront à même de détecter les tendances et les innovations du marché et, le cas échéant, identifier
de nouveaux partenaires commerciaux.

Toujours grâce au projet "Filière AD-T", et afin de valoriser leur travail et leurs produits, ils auront l'opportunité de participer à ces foires et salons, en France ou en Belgique, en tant qu'exposant sur des stands collectifs transfrontaliers.

4. "Accompagnement au développement transfrontalier"

Cette action concrétise l'ensemble des efforts fournis précédemment par les professionnels dans le développement de leurs activités en transfrontalier. Un service d'encadrement individuel et collectif leur sera proposé en fonction de leurs
besoins sur des thématiques diverses (fiscalité, douanes, logistique...).

Les acteurs de l’agroalimentaire auront l’opportunité de rencontrer directement des professionnels qui répondront
à leurs questions spécifiquement liées à leur projet, et leur offriront ainsi un accompagnement personnalisé en fonction de leurs besoins.

Pour des demandes plus générales, des séances d’informations ouvertes aux entreprises concernées par ces problématiques auront lieu plusieurs fois par an et sur le territoire de la zone,afin de les aider dans leur démarche de développement.

Ces séances seront assurées par des experts en la matière, consultables à tout moment.

Par ailleurs, les opérateurs se chargeront d'accompagner les acteurs de la restauration collective dans le développement d'une alimentation plus durable et de faciliter l'accès des produits de qualité dans les collectivités de la zone à travers l'échange d'expérience entre les deux pays.

Partagez :