La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Date de publication
09
Jui
2014

Le fonds Thirionet a vingt ans !

Faut-il le rappeler, le fonds Thirionet est destiné à appuyer des jeunes artistes – toutes disciplines confondues – dans leur démarche de formation et de perfectionnement, une démarche que le manque de moyens financiers pourrait entraver. Depuis 1994, c’est plus d’une septantaine de personnes qui ont ainsi reçu un petit coup de pouce destiné à leur permettre de poursuivre leur route. Parmi eux, Cécile de France, Charles Kaisin, Quentin Dujardin, Marie Warnant… ou encore Jodie Devos, deuxième prix et prix du public francophone du concours Reine Élisabeth. La jeune femme était d’ailleurs présente hier, au palais provincial, pour applaudir les lauréats de cette édition 2014.
 
Ils étaient huit sur la ligne de départ. Ils sont trois à l’arrivée. Mathieu Descamps, de Wépion, qui depuis l’âge de cinq ans s’adonne aux percussions – il a suivi la classe d’Emmanuel Séjourné, une des plus grandes sommités au monde en la matière – et souhaite à présent effectuer un master (5 ans) au conservatoire de Strasbourg. Une bourse de 1250 € lui a été octroyée.  Originaire de Wépion, Willy Henry est passionné de guitare flamenca et avec son groupe Trovadores a sorti un premier disque intitulé Sombra y Luz. Une bourse de 500 € lui est octroyée pour suivre des cours de guitare à l’école Christina Heeren et, à Séville, avec Miguel Arragon. Enfin, Florian Kiniques est pour sa part passionné d’arts plastiques, de typographie et d’image imprimée. Son travail a été présenté à plusieurs reprises en Belgique, en France, en Allemagne et en Lituanie. Originaire de Namur, le jeune homme est depuis quelques mois l’assistant de l’artiste belge Stephan Balleux. Il souhaite suivre une formation spécifique en typographie à Thuin et reçoit une bourse de 500 € à cette fin.
 
La Province de Namur a souhaité pouvoir à l’avenir encore mieux aider ses lauréats en leur offrant une aide financière plus conséquente. Il a donc été décidé que la sélection du fonds Thirionet devienne bisannuelle, en alternance avec le fonds des métiers d’arts.
 
Elle le fera également au travers du site web qu’elle vient de créer : www.fondsthirionet.be. Y figurent notamment – outre bien sûr une présentation du fonds et le règlement qui régit son  fonctionnement – des informations sur les lauréats – CV y compris –, des capsules vidéo de quelques-uns d’entre eux et des informations permettant de suivre le parcours des différents boursiers. 
 
Enfin, comme ce fut le cas à l’occasion du « quinzième », un nouvel ouvrage est également sorti de presse. Il évoque la philosophie du fonds et comprend également les portraits ainsi que les biographies de ses quinze derniers lauréats.
 

Partagez :
+
Evénements à venir